Pourquoi devrais-je me syndiquer ? Améliorez votre situation

Acteur social engagé / Nos valeurs / Se syndiquer

Santé et sécurité au travail : une priorité à la CSD!

Chaque année, des milliers de drames humains sont vécus par les travailleuses et les travailleurs victimes d’accident du travail ou de maladies professionnelles. En 2010, la Commission de la santé et de la sécurité au travail (CSST) a ouvert 112 672 nouveaux dossiers de travailleuses et travailleurs pour un accident du travail ou une maladie professionnelle (voir le tableau plus bas).

Toujours en 2010, on compte 94 décès liés aux accidents du travail et 119 liés à des maladies professionnelles.

Extrait du document de présentation de la CSST de 2011

Extrait du document La CSST en bref (2011)

Tableau et données tirées du document La CSST en bref (PDF), publié en 2011.

Entreprise Avior, crédit photo, Sylvain Roy

Entreprise Avior, crédit photo, Sylvain Roy

Vaut mieux prévenir

Pour que la prévention soit mise de l’avant par l’employeur, la CSD privilégie l’approche de la négociation collective. C’est effectivement en négociant que les travailleuses et travailleurs peuvent obtenir la création d’un comité paritaire de santé et sécurité dans leur milieu de travail et désigner leurs représentants en prévention.

La CSD mise aussi sur la formation syndicales afin que ses membres soient mieux outillés en matière de lois, de règlements et de moyens pour appliquer les stratégies de prévention directement dans les milieux de travail.

Réparation : une défenses unique et peu coûteuse!

Chaque année, grâce à ses avocats spécialisés, la CSD mène à terme des centaines de dossiers devant la CSST. Non seulement son expertise est connue et crédible, mais elle est accessible aux travailleuses et travailleurs.

Quand un membre ou une membre d’un syndicat affilié à la CSD voit sa demande d’indemnisation contestée par la CSST ou par son employeur, la centrale assume 75 % des coûts liés à sa défense et à l’expertise médicale.