Pourquoi devrais-je me syndiquer ? Améliorez votre situation

Communiqués

Le syndicat des salariés du bois ouvrés de Lac-Mégantic (CSD) entérine l’entente de principe.

LAC-MÉGANTIC, le 15 juillet 2020 — Réuni en assemblée générale extraordinaire, qui s’est déroulée en visioconférence le 10 juillet dernier, les membres du Syndicat des Salariés du Bois Ouvrés de Lac-Mégantic (CSD) ont entériné à 92,5% l’entente de principe intervenue avec la Corporation Masonite de Lac-Mégantic. La convention collective de travail est échue depuis le 31 décembre 2019.

Outre des augmentations salariales qui frôlent les 3% par année pour les trois prochaines années, le syndicat souligne que ses membres de la faction de jour ont vu leur horaire de travail réduit à 4 jours semaine pour ainsi répondre à leur demande d’aménagement de temps de travail. Les membres ont aussi fait des gains, d’abord en voyant le coût de leurs primes d’assurance collective diminuer, ensuite, avec l’augmentation de diverses primes en plus de garder le dépôt de leurs salaires toutes les semaines.

Rappelons que le 5 juin dernier les membres du syndicat avaient rejeté à 97% les offres patronales en plus de se donner le mandat d’enclencher des moyens de pression pouvant aller jusqu’à la grève. « Le résultat de cette négociation est directement lié au travail exceptionnel du comité de négociation avec l’appui indéfectible de l’ensemble des membres du syndicat qui donne au mot solidarité toute sa signification », de dire Sylvain Lizotte, conseiller syndical à la CSD.