Pourquoi devrais-je me syndiquer ? Améliorez votre situation

À la Une! / Dossiers / Vidéos

Pour une approche préventive de la sécurisation des parcours de vie

 
Voici l’enregistrement intégral de la conférence présentée par Sylvie Morel le 18 novembre au colloque 2016 de la CSD. Professeure au Département de relations industrielles de l’Université Laval, elle y présentait l’état de ses recherches sur l’approche préventive de la sécurisation des trajectoires professionnelles. Ces recherches s’adressent en priorité aux spécialistes des politiques publiques de l’emploi, mais concernent tous les acteurs du champ des relations industrielles, incluant les entreprises, les syndicats et les travailleurs et travailleuses.

Dans sa présentation, Mme Morel souligne notamment les carences de l’assurance-emploi. En effet, pas moins de 43,5 % des ménages nouvellement admis au programme d’aide sociale sont victimes de ces carences, soit parce qu’ils n’y ont pas droit, soit parce que les prestations reçues sont insuffisantes, soit parce qu’ils arrivent en fin de droit sans avoir retrouvé de travail ou d’alternative, comme par exemple une formation.

La professeure fait le tour des programmes et des plateformes existantes, expliquant pourquoi il est nécessaire « de sécuriser les périodes de transition entre le travail, les activités domestiques et bénévoles, le chômage, l’éducation, la retraite ou l’invalidité ». Elle montre les répercussions sociales multiples de la précarité de ces périodes de transition et prône une approche large, globale. Elle recommande enfin de ne pas légiférer sur ces questions de façon unilatérale, mais par le biais de processus de négociation incluant de nombreux acteurs dont, notamment, les organisations syndicales.

Album Photo Flickr