Pourquoi devrais-je me syndiquer ? Améliorez votre situation

Communiqués

Le projet de loi n° 110: une attaque en règle contre les salarié(e)s du secteur municipal

La CSD exige fermement le retrait du projet de loi n° 110. S’il est adopté, il provoquera un déséquilibre assuré dans les rapports de force lors des négociations en plus de constituer une entrave substantielle au droit de négocier des salarié(e)s du secteur municipal.

Malheureusement, aucune organisation syndicale n’a été consultée lors de l’élaboration de ce projet de loi. Il répond clairement à une promesse faite par le ministre aux municipalités pour leur donner plus de pouvoir.

Ce matin, le président de la Centrale des syndicats démocratiques (CSD), François Vaudreuil, accompagné du vice-président, Martin L’Abbée, du président du secteur municipal pour la CSD, Yan Chassé, de la conseillère responsable du secteur municipal pour la CSD, Micheline Laplante, du responsable du service de la recherche, Normand Pépin ainsi que du conseiller juridique, Me Denis Bradet, a présenté le mémoire « Une entrave substantielle au droit de négocier pour régler un problème inventé » descendant en flammes le projet de loi n° 110 devant la Commission de l’aménagement du territoire.

La Centrale des syndicats démocratiques (CSD) représente environ 75 000 membres qui œuvrent dans la plupart des secteurs d’activité économique du Québec, à l’exception des fonctions publiques fédérale et provinciale. La CSD compte plusieurs syndicats affiliés dans le domaine municipal et, comme certains syndicats comptent plusieurs accréditations, ces syndicats sont présents dans près de 50 municipalités au Québec.